Aucun produit dans le panier

Home / Actualités / Instruments Bretons la Bretagne au son de ses instruments

Instruments Bretons la Bretagne au son de ses instruments

instruments bretons la Bretagne

Instruments Bretons la Bretagne au son de ses instruments

Festivals interceltiques, fest-noz (fête de nuit), fest-deiz (fête de jour), concerts, nombreux sont les évènements qui mettent sous les feux des projecteurs la musique bretonne. Alors quels sont ces instruments si chers à la Bretagne ?

Arrivent en Bretagne au XIXe siècle l’accordéon diatonique (qui a introduit les danses en couples) et la clarinette (surtout présente au Centre Bretagne, mais s’étendant à l’est de l’Ile et Vilaine, sud de la Loire Atlantique, en Pays léonard, en pays bigouden…). D’autres comme le violon, la vielle à roue (présente en France depuis le Xe siècle) et le saxophone sont également joués. Mais leur propagation en Bretagne se verra à l’époque limitée, due à des coûts de fabrication importants (et donc des prix de vente élevés), et un manque de compétence pour fabriquer ces instruments sur le territoire Breton.

Puis de nouveaux besoins se font ressentir. Les grands lieux fermés manquent, les musiciens doivent adapter leurs pratiques aux activités d’extérieur. C’était notamment le cas lors de noces Bretonnes. Les convives se rendaient d’un endroit à un autre et les musiciens se devaient de rendre ce trajet agréable. Ils devaient également faire danser ces invités. On comprend donc bien les avantages des bombardes, cornemuses et binious. Encore aujourd’hui, ces derniers instruments sont le pilier de la musique bretonne, les couples de sonneurs en étant la preuve. La popularité de ces instruments participe alors à la propagation de la musique bretonne, faisant de cette musique, une musique traditionnelle. D’autres instruments plus imposants sont revalorisés au début des années 50, grâce notamment à Alan Stivell et son père Georges Cochevelou : la harpe celtique en l’occurrence. La musique bretonne s’est également largement inspirée de la culture musicale celte, entrainant avec elle des instruments comme les  flûtes Irlandaises ( tin whistle, low whistle, flûte traversière en bois ou timber flute) et le bodhrán.

 

Le site Cap Brittany se veut porte-parole de la culture Bretonne (à travers des livres, des bijoux, du prêt à porter, de objets de décorations…) mais également porteur de cette culture instrumentale. Le site invite, amateurs comme professionnels, à se laisser porter par ses instruments. Les débutants qui souhaitent se familiariser avec la flûte Irlandaise pourront par exemple bénéficier du pack whistle intégrant une flûte Irlandaise, une notice explicative et un CD pour faciliter l’apprentissage. D’autres flûtes sont disponibles ainsi que des bodhráns (vieux tambours Irlandais recouverts d’une peau de chèvre sur laquelle on frappe avec un bâton ou stick).

Retrouvez une sélection des meilleurs instruments celtes sur CapBrittany, directement dans la catégorie instruments

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X