Aucun produit dans le panier

  • couteau breton bricoleur multifonction triskell breizh
  • 20150930_142156
  • 20150930_142843
 Épuisé ! 
  • couteau breton bricoleur multifonction triskell breizh
  • 20150930_142156
  • 20150930_142843

Couteau breton bricoleur multifonctions Triskell

0 reviews
0 sur 5

11,95 €

Produit épuisé

Couteau breton bricoleur multifonctions Triskell Breizh

Dimension : 9 x 2,3 cm

Fonctions : tire-bouchon, lime, tournevis cruciforme, ouvre-boîte, ciseaux, scie, couteau, décapsuleur…

Impression : Gravure laser

Fabrication : France

Dans la France paysanne et rurale, tous les hommes avaient leur couteau. L’objet marquait, pour les enfants, le passage à l’âge adulte. Le couteau sert à tout. À table, bien sûr. On l’ouvre, et on le dispose à côté de l’assiette. Sur la table, seuls sont présents les autres couverts : fourchette et cuillère. On a le couteau dans la poche. Un couteau que l’on prend soin de bien aiguiser. Sur la pierre d’affûtage, avec un peu d’huile, en passant à plusieurs reprises le fil pour le rendre bien profilé et bien droit. Le couteau doit trancher de façon nette. Aujourd’hui on hésite à le sortir quand on est invité. Cela risquerait de mal passer, alors même qu’un Laguiole en corne, ou un Thiers en bois de buis sont particulièrement élégants. Au restaurant, le couteau est presque obligatoire. La plupart des bistrots et des restaurants ont en effet la tendance fâcheuse à servir des couteaux à lames dentées pour la viande. Ces couteaux ne conviennent absolument pas. Ils ne coupent pas la viande, ils la déchirent. C’est maltraiter une pièce de grande qualité et de grande valeur. Alors, même quand on est faubourg Saint-Honoré, il ne faut pas hésiter à sortir son couteau. Le manche est façonné par la main de son propriétaire. Avec le temps on voit qu’il prend des formes différentes. Le couteau, ustensile indispensable du paysan pourrait devenir l’apanage des urbains chics.

Signification du Triskell :

Le symbole celte par définition. Son nom vient du grec «triskelés » qui veut dire à trois jambes. Le symbolisme du triskell a été interprété de plusieurs manières. C’est avant tout un porte bonheur mais à l’origine ce devait être un symbole solaire. Ses trois branches réunies représentent la triplicité dans l’unité. Chez les celtes cette triplicité peut être matérialisée de diverses façons. Le panthéon des dieux celtiques au nombre de trois: Lugh, Daghda, Ogme. La déesse unique sous ses trois aspects: fille, mère, épouse. Et bien d’autre encore. On dit souvent que le triskell représente les trois éléments dynamiques: eau, air, feu. La terre en serait le centre. La courbure des branches serait symbole de la vie. Le sens du triskell a aussi son importance. Le sens bénéfique, c’est à dire dextrogyre ou allant de gauche à droite. Le sens maléfique en serait donc son contraire. On le dit donc sénestrogyne. On retrouve le triskell sur le drapeau de l’Ile de Man ou de diverses organisations de l’entre deux guerre. Il est encore utilisé de manière officiel en Irlande et officieusement mais très affectueusement par les Bretons jeunes et anciens.

Vous aimerez peut-être aussi…

X