Aucun produit dans le panier

  • Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue
  • Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue Verso
  • Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue
  • Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue Verso

Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue

0 reviews
0 sur 5

13,99 €

Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue

Le Bagad de Lann-bihoué – Degemer Mat, Bienvenue.
Petite histoire du bagad…
Notre Bagad de la marine nationale est né du hasard et non de la nécessité. Tout commence en 1952, fin Août, au poste des Maîtres de la BAN Lann-Bihoué, à l’heure de l’apéritif. Le maître principal Pierre Roumegou aperçoit, sortant de la poche d’un visiteur, une bombarde. Il n’en a pas joué depuis 1924 ! Il la porte à ses lèvres. La bombarde est neuve, réticente donc. Il faut la courtiser, l’apprivoiser.… En quelques minutes, Roumegou la séduit. la mélodie s’envole alors légère, aérienne malgré une certaine maladresse.

Les officiers mariniers, qui ont pour la plupart commencé à dîner, quittent aussitôt leurs tables, se prennent par le petit doigt et dansent ! « Quelle rigolade, ce soir là », s’étonne le maître principal. Il ne sait pas encore qu’il vient de porter sur les fonds baptismaux le bagad de Lann-Bihoué. Car peu à peu, cornemuseux et talabarder entrent dans ce petit cercle de la famille celtique. En quelques jours ils se comptent quatorze. Des amoureux de la musique bretonne. Des matelots qui, pour la plupart, jouent dans des formations civiles.

Malgré les nombreuses difficultés, nul ne se décourage. Le bagad apprend un peu plus chaque jour. Il sait maintenant jouer au pas et dessiner quelques timides arabesques aux accents de la marche de Landaul. Il est prêt… enfin presque prêt à offrir sa première aubade. Et celle-là, il la doit à la Marine nationale qui l’a porté sur les fonds baptismaux..

Quelle émotion quand le maître principal Delcuze envoie le fameux « War-raok kit »… En avant marche ! Ce jour-là, le Bagad de Lann-Bihoué ignore encore qu’il part à la conquête du monde.

Les Pompons rouges sont alors de toutes les fêtes. En 1957, le bagad embarque sur le porte-avions « Bois-Belleau » et direction New-York après escale à Casablanca et à Fort-de-France. Pendant un mois, les marins bretons vont séduire les Américains et la forte colonie irlandaise. Deux ans plus tard, ils jouent à Orléans devant le général de Gaulle.

Pierre Roumegou est un penn-bagad heureux. Son carnet de rendez-vous est plein chaque année. Peu à peu, toutefois, l’enthousiasme des pionniers retombe. Le recrutement des musiciens, qui ne se fait qu’à l’intérieur de la base aéronavale, est de plus en plus difficile à assurer. La Marine décide en 1962 d’élargir son recrutement aux appelés du contingent. Fine mouche,elle confie cette tache à son conseil Polig Montjarret président de BODADEG AR SONERION ( L’assemblée des Sonneurs de Bretagne ) à charge pour lui de proposer les meilleurs sonneurs bretons en âge d’accomplir leur service militaire.

Le Bagad de Lann-Bihoué - teaser nouvel album "Degemer Mat, Bienvenue"

Site réservé aux professionnels, toute commande passée avant le 31/10/2018 sera honorée.

X