Aucun produit dans le panier

  • quai-des-enhrumes

Le quai des enrhumés

0 reviews
0 sur 5

10,00 €

Polar de Bretagne, Le quai des enrhumés.

Le quai des enrhumés – 7ème titre de Hugo Buan

La découverte du cadavre d’un homme nu, enfoui sous des tonnes de sel dans le port de commerce de Saint-Malo, ne laisse rien augurer de bon quant à son avenir. Cette méthode de conservation intrigue forcément la police locale et le commissaire Workan est envoyé de Rennes.
Arrivé dans la cité corsaire, il découvre que le départ de la célèbre Route du Rhum, dont il côtoiera certains acteurs, est imminent… Il devra en découdre avec Bob le chien et son irascible maître qui persiste à l’emmener faire ses besoins sur la pelouse du bâtiment de la Chambre de Commerce et d’Industrie. L’enquête le guidera vers une valise à roulettes (ennemie jurée de Bob), un négociant en croquettes, une secrétaire du port nymphomane, un étrange cargo philippin, un sponsor russe, un crapaud. Pendant ce temps, une menace gronde. Jamais au fil des siècles un tel danger n’aura plané sur les remparts de Saint-Malo…
Avec Le quai des enrhumés l’auteur nous livre une fois de plus une enquête passionnante, bourrée d’humour et à l’imagination débordante, avec un commissaire Workan toujours aussi insolent, hilarant et terriblement attachant.

Hugo BUAN   Hugo BUAN

Hugo Buan est né en 1947 à Saint-Malo où il vit et écrit.
Passionné de polars, après une carrière professionnelle de dessinateur dans le Génie Civil, il publie en 2008 son premier roman, Hortensias Blues, une enquête policière bourrée d’humour à l’imagination débordante. Il crée ainsi le personnage du commissaire Lucien Workan, fonctionnaire quelque peu en disgrâce auprès de sa hiérarchie, ce qui lui vaut d’être muté depuis Toulouse, où il a laissé sa famille, à Rennes. Ses méthodes sont encore largement désapprouvées par son nouveau patron, mais pour Workan, seul le résultat compte !
Un honnête premier succès pour l’auteur qui embraye dès 2009 avec Cézembre noire, dans lequel « il laisse libre cours à son style débridé ».
Ajoutons que ses ouvrages se sont retrouvés sélectionnés pour pas moins de 5 prix, parmi lesquels le Prix Michel Lebrun au Mans et le Prix Polar de Cognac.
X